Bachelor à Griffith University : le témoignage de Lou-Anne

Avec l’aide de StudiesUP, Lou-Anne s’est inscrite pour un bachelor en Australie, à Griffith University. Comme elle, de nombreux étudiants font le choix de partir à l’étranger pour faire leurs études supérieures. On vous partage son témoignage ci-dessous.

Vous avez également un projet d’études à l’étranger ? Contactez-nous pour en discuter !


Le projet de Lou-Anne et son quotidien à l’université

Quand es-tu arrivée en Australie ?

Je suis arrivée au début de l’année dernière, en février 2023.

Sur quels critères as-tu choisi ton université ? 

J’ai toujours su que je voulais faire mes études en Australie, donc le choix du pays n’était pas compliqué. 

Griffith n’était pas la première université que j’avais vue mais après avoir comparé mes options, j’ai trouvé que Griffith se rapprochait le plus de mes valeurs : Griffith est une université engagée dans la protection de la planète et dans l’égalité des Hommes. De plus, en étant plus petite que certaines autres écoles, Griffith permet une approche plus personnalisée à chaque élève (il est par example très facile d’approcher ses professeurs quand on rencontre des difficultés).

Quel programme as-tu suivi lors de ton expérience à l’étranger ?

Je fais un bachelor (équivalant de la licence) en science politiques appelé Bachelor of Government and International Relations. Je vais rentrer en deuxième année en mars 2024.

À quoi ressemble une journée type là-bas ?

Une journée typique en Australie consiste en aller en cours, puis selon mon emploi du temps aller à la mer ou la piscine. Ensuite je vais souvent travailler à la librairie de l’université et en fin d’après-midi, je vais faire du sport (courir/ salle de sport…). Ensuite je passe souvent mes soirées avec mes colocs dont je suis devenue très proche. 

Mes week-ends sont un peu différents car je n’ai pas cours et je sors parfois le soir. 

Quelles sont les différences avec tes études en France ?

Je suis personnellement partie directement après avoir eu mon baccalauréat, donc je ne peux pas vraiment comparer à des études en France. 

Mais je peux dire que la relation professeurs/élèves est complètement différente : en Australie, il est beaucoup plus facile d’approcher son enseignant pour demander de l’aide ou des conseils. De plus, en Australie, les cours sont enregistrés, ce qui permet de rattraper les cours qu’on aurait manqué bien plus facilement qu’en France.

Les spécificités de la vie en Australie

Où es-tu logée ? Comment as-tu trouvé ce logement ?

Bien que je déménage sûrement l’année prochaine, j’ai passé ma première année sur le campus au Griffith University Village. 

Comme toute cité étudiante, il y a des avantages (comme vivre près de l’université, avoir une piscine et rencontrer plein de monde) et des inconvénients (logement assez cher, le risque de tomber sur des colocs avec qui on ne s’entend pas…). J’ai personnellement fait la rencontre de deux de mes copines proches là où j’ai vécu, donc je dirai que le village est bien pour y passer sa première année.

As-tu trouvé un petit job sur place ? Est-ce difficile ? 

Non, j’ai préféré me concentrer sur mes études pendant ma première année. Je compte trouver un job en mars prochain.

Qu’apprécies-tu en Australie ?

J’apprécie beaucoup la météo bien évidemment 😉 Mais également la mentalité des australiens. Ils sont beaucoup plus relax et cool que les français, ce qui permet de faire beaucoup de bonnes rencontres.

Qu’est-ce que tu apprécies moins ?

Je dirais que ce que j’apprécie le moins est vraiment unique à la ville où je me trouve (la Gold Coast) : beaucoup des rencontres que je fais sont des étudiants d’échanges la pour un an ou moins, ce qui rend compliqué de se faire des amis que l’on garde longtemps. 

Partir en Australie à 18 ans : le bilan un an après

Quels ont été tes moments difficiles ?

Quand je suis arrivée en février, cela a été très compliqué pour moi. En ayant seulement 18 ans et en n’ayant jamais vécu autre part que chez mes parents, j’avais très peur d’avoir fait une bêtise et de plus tard regretter d’être partie de la France. J’ai mis quelques mois à aller mieux et grâce a l’aide de mes colocs, qui sont maintenant mes meilleures copines, j’ai réussi à me sentir à ma place dans ce nouveau pays.

Qu’est-ce que ce voyage t’a apporté ?

Ce voyage me permet de grandir chaque jour, de m’ouvrir l’esprit et de faire des rencontres incroyables. 

Je croise des gens des quatre coins du monde tous les jours et j’adore découvrir leurs cultures. 

Quels conseils donnerais-tu à un étudiant qui veut partir en Australie ?

Je dirais de le faire parce qu’au final on regrettera toujours plus de ne pas être parti que l’inverse. C’est une expérience que tout le monde n’a pas la chance d’avoir et ça ne peut qu’apporter des avantages pour notre vie future. 

Ton ou tes coups de cœur ?

Mon gros coup de cœur est Burleigh Heads, un endroit sur la Gold Coast avec des paysages et des plages incroyables. J’adore y passer la journée avec mes copines. 

Qu’as-tu pensé des services d’accompagnement de StudiesUP ?

StudiesUP m’a beaucoup aidé à être préparée du mieux que je pouvais pour partir. Cela a rendu toutes les démarches (comme la demande de visa, le contact avec l’université…) bien plus simples et moins stressantes que si j’avais tout fait seule. Sans eux, je ne pense pas que je serais allée jusqu’au bout de mon projet. 

Partager cet article

Bachelor à Griffith University : le témoignage de Lou-Anne

Bachelor à Griffith University : le témoignage de Lou-Anne

Articles en relation

Mon projet d'étude à l'étranger avec StudiesUP

ATTENTION à indiquer uniquement l'adresse email avec laquelle vous avez échangé avec votre conseiller StudiesUP, merci !
⚠ ATTENTION ! Toute personne n'étant pas de nationalité française, belge ou suisse, ne peut pas faire appel à StudiesUP (à l'exception d'étudiants inscrits chez une de nos écoles partenaires françaises). En tant qu'agent, nos contrats avec les universités étrangères sont limités par la nationalité et vous devez contacter un agent proche de chez vous. Merci de votre compréhension