Après 3 années d'études en France, Clémence a décidé de partir à l'étranger pour une année de césure. Elle nous raconte aujourd'hui son expérience au Canada et la vie étudiante à Toronto !

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Je m’appelle Clémence j’ai 22 ans et je suis originaire de la Bretagne. Je suis diplômée d’un DUT Techniques de Commercialisation et d’un Bachelor en Marketing du luxe. A la suite de ce Bachelor, j’ai eu envie de faire une pause dans mes études en France et partir à l’étranger, ce que j’ai toujours rêvé de faire.

 

Dans quel pays es-tu partie? Pourquoi l'avoir choisi?

Je suis partie au Canada et plus précisément à Toronto. Je souhaitais avant tout un pays anglophone afin d’améliorer mon niveau d’anglais. Je suis partie en janvier 2021 et de nombreux pays n’avaient toujours pas ouverts leurs frontières alors peu de choix s’offraient à moi, mais aujourd’hui je ne regrette absolument pas d’avoir choisi le Canada pour vivre cette expérience !

 

Dans quel cadre étais-tu là-bas? Quelles sont les différences avec les études en France?

Je suis venue à Toronto pour étudier à ILAC International College le programme « Excellence for Business » Celui-ci a durée 11 mois, il est composé de 48 semaines réparties de cette façon:

  • 24 semaines de cours
  • 24 de stage en entreprise

Lors de cette année j’ai suivi des cours liés au « Customer Service ». Tous les cours étaient dispensés en anglais. J’ai ensuite poursuivi avec un stage à la Banque d’Échange du Canada où j’avais la charge de la partie francophone des banques du Québec. Ce fût une expérience très enrichissante qui m’a permis de travailler et développer des compétences au sein d’une entreprise Canadienne.

Tout était différent des études en France. J'ai  trouvé que les professeurs étaient beaucoup plus à l’écoute que les profs en France et leur façon d’enseigner plus ludique. Le niveau était relativement plus simple également, mais ayant déjà eu une formation dans ce domaine je pense que cela a contribué à ce sentiment.

 

temoignage-toronto-ilac-clemence-1

 

Où es-tu logée ? Comment as-tu trouvé ce logement ?

J’ai commencé par vivre 5 mois en famille d’accueil mais dans une maison un peu éloignée de la ville. J’ai ensuite déménagé dans le downtown de Toronto en colocation, où j’avais un appartement qui me permettait de tout faire à pied (les transports sont parfois compliqués et assez chers ici). J’ai trouvé cet appartement grâce à une copine qui m’en avait parlé. Cela s’est fait très rapidement puisque j'ai confirmé au propriétaire mon intérêt pour l’appartement le dimanche et j'ai signé le bail et emménagé le mercredi suivant. J’ai eu une chance inouïe vu la difficulté de trouver un logement ici.

Qu'est-ce que tu as préféré durant ton voyage?

J’aimerais dire TOUT. La rencontre de nouvelles personnes, la découverte d’une nouvelle ville et nouvelle vie, le dépassement de soi, les sorties et les voyages et surtout les souvenirs qui me marqueront à jamais. 

Tu as fait de belles rencontres? 

J’ai fait des rencontres incroyables que je n’oublierais jamais. En arrivant ici je ne connaissais personne, alors finalement on se construit une nouvelle famille. C’est parfois frustrant de dire au revoir à des personnes ne que nous sommes pas certains de revoir et c’est une des difficultés et frustration de cette aventure.

temoignage-toronto-ilac-clemence-4
Etudiante Ilac

 

Qu'est-ce que ce voyage t'a apporté?

Cette année m’aura apportée que du plus et des bénéfices. En arrivant ici je ne connaissais personne alors il a fallu aller vers les autres avec parfois la barrière de la langue et pour une personne plutôt introvertie ça aurait pu être difficile. J’ai donc gagné en confiance en moi et pris encore plus en maturité. Et forcément il m’a apporté des souvenirs incroyables… et un meilleur niveau d’anglais 😉

Tu retiendras quoi de ce pays ? Tu le recommandes pour expérience de ce type?

Je retiendrais principalement la gentillesse des Canadiens. Ce n’est pas légendaire ils le sont vraiment. Ensuite la mixité et le fait que Toronto soit une ville cosmopolite. On peut rencontrer des dizaines de nationalités différentes dans la même journée et ça c’est très enrichissant. Je le recommande à 100%.

Que dirais-tu à un étudiant qui hésite à partir?

De foncer tout simplement. Ne plus hésiter et se jeter dans le grand bain. Si tu hésites c’est que forcément tu en as envie alors fonce. Ça sera peut-être un des plus beaux moments de ta vie et tu peux le regretter si tu ne le fais pas. Et rien ne t’oblige de partir forcément 1 an mais simplement 6 mois. Crois-moi ça ne t’apportera que du positif. Tu n’as rien à perdre et tout à gagner !

On dit souvent qu'un séjour à l'étranger déclenche le syndrôme de l'engouement des voyages... tu confirmes?

J’avais déjà ce « syndrome » avant de partir mais il s’est vraiment démultiplié en venant ici. J’ai d’ailleurs profité de la proximité avec les Etats-Unis pour partir 1 semaine à Los Angeles et Las Vegas et 10 semaines en road trip en Floride. C’était incroyable. Et je ne compte pas m’arrêter et là et compte bien continuer de visiter de nombreux autres pays autour du monde !  
temoignage-toronto-ilac-clemence-2

 

Ton ou tes coup(s) de cœur ?

Harbourfront, le quartier qui borde le lac Ontario. Longer cette promenade par temps ensoleillé et déguster une « beaver tails » avec les copains, rien de mieux pour passer une bonne journée. Il y a également Toronto Island à 15 minutes en bateau du port. Les couchés de soleil et la vue sur la ville sont magiques.

Qu'as-tu pensé des services d'accompagnement de StudiesUP ?

Tout d’abord un immense merci à l’équipe de StudiesUp de m’avoir aidé dans ce projet. C’est je pense la meilleure agence pour ces projets, avec une équipe dévouée et à l’écoute des étudiants. Ils nous aident et nous suivent durant tout le processus et même une fois sur place. Encore une fois merci à StudiesUp de m’avoir permis de réaliser ce projet. 
  Pour tout savoir sur ILAC International College, cliquez sur le logo ci-contre !
ilac-international-college-logo-2