Semestre à SCU : le témoignage de Tiphaine

Semestre à SCU : le témoignage de Tiphaine

Son semestre d’études à SCU

semestre à scu

 source : SCU website

Quand es-tu arrivée en Australie ?

Je suis arrivée en Australie 1 mois avant la semaine d’orientation de mon semestre à SCU. Avec ma camarade nous avons décidé de faire un roadtrip afin de découvrir le pays. Ensuite, nous avons gardé 8 jours sur place pour trouver un logement à côté de notre université.

Sur quels critères as-tu choisi SCU?

Partir en Australie était pour moi un objectif depuis plusieurs années. Grâce à l’EFAP, mon école en France, j’ai découvert Southern Cross University (SCU). Je connaissais la région de la Gold Coast de nom et de réputation (pour la cadre de vie exceptionnel). C’est donc ce qui m’a décidé à venir étudier ici.

Quel programme suis-tu en ce moment ?

Je suis en ce moment le programme “Study Abroad”, c’est à dire le programme d’échange universitaire se faisant généralement sur un semestre. Ici, j’étudie 4 matières basées sur la communication et le tourisme que j’ai pu choisir en amont de mon départ.

Que penses-tu de l’établissement et des cours suivis ?

SCU est à mes yeux une très bonne université pour étudier. L’équipe pédagogique est très présente au quotidien. Chaque élève peut prendre un rendez-vous s’il a des doutes sur son orientation, des problèmes personnels ou juste s’il a besoin d’aide concernant son travail en classe. Les cours sont très complets (supports vidéo, audio, jeux interactifs) et les professeurs bienveillants. Tout est accessible en ligne sur la plateforme de l’université, avec les dates des examens et les dates d’échéances des évaluations.

Quelles sont les différences avec tes études en France?

Contrairement à mes études en France, ici nous n’avons pas de travail en groupe ou de présentations orales. Tout se fait individuellement et à l’écrit. Je trouve le niveau plus élevé car il y a beaucoup de travail personnel. le fait d’être seul nous force à nous organiser et à planifier notre travail.

Son expérience en Australie

semestre à scu

Qu’apprécies-tu en Australie ?

Le carde de vie est ce que j’apprécie le plus ici. C’est un lieu très agréable pour vivre. Les Australiens sont aussi très bienveillants et aidants. On dit souvent que tout est facile ici, et c’est vrai ! Si vous rencontrez un problème, les gens vont tout faire pour vous aider à le résoudre sans stress et sans s’énerver.

Qu’apprécies-tu le moins ?

Ce que j’apprécie le moins, c’est la nourriture et le prix des transports. Sans vous mentir, la France m’a souvent manquée pour la gastronomie. Ici, pas de plats typiques ou variés, les Australiens adorent les fast-food et les “pies”. Ensuite, les transports sont excessivement chers comparé à la France. C’est pourquoi avec ma camarade nous avons décidé d’habiter à proximité de l’université afin de ne pas payer les transports au quotidien.

Quels ont été tes moments difficiles ?

Je n’ai pas vraiment eu de moments difficiles. Étant partie avec une camarade, je ne me suis jamais sentie isolée ou triste. De plus, nous sommes restées le temps d’un semestre à SCU, c’est passé très vite. Ma famille est aussi venue me rendre visite à mi-séjour, ce qui a été plus facile sur le plan émotionnel.

As-tu trouvé un petit job sur place ? Est-ce difficile ?

Non, je n’ai pas trouvé d’emploi sur place. Pourtant, c’est une région qui recrute énormément car c’es très touristique en été. Pour ma part, je pense avoir manqué de temps et de disponibilités pour pouvoir travailler.

Son ressenti sur son semestre à SCU

semestre à scu

Quels conseils donnerais-tu à un étudiant qui veut partir en Australie ?

De foncer sans se retourner. Le mieux est de se loger dans le centre pour pouvoir découvrir la ville à pied et d’être ouvert à toutes opportunités! Pensez aussi à prendre des maillots de bain et des doudounes. Les températures changent vite en Australie !

Qu’as-tu pensé des services d’accompagnement de StudiesUP ?

StudiesUP a été un très bon service d’accompagnement, qui a su m’épauler tout au long du processus de départ à l’étranger mais aussi après, une fois sur place. J’ai trouvé ça très bénéfique d’avoir une personne en France qui avait connaissance de tout mon dossier et qui pouvait aussi bien communiquer avec mon école française et mon université australienne.

 

Pour tout savoir sur SCU, clique sur le logo ci-contre !

 

www.studiesup.com - Copyright 2019 ©  - Tous droits réservés